fbpx

L’Umeshu, plusieurs alcools pour un même nom !

Chez Le Comptoir Inari, nous avons pour habitude de parler du saké japonais, car c’est notre spécialité. Récemment, fin 2020, vous avez vu arriver dans la gamme une nouvelle bouteille : il s’agît du Chikusen Umeshu de la brasserie Tajime Shuzo, que je considère comme le meilleur des Umeshu actuellement importé en France. C’est d’ailleurs pour cela, que c’est une exclusivité chez Le Comptoir Inari !

D’abord, c’est quoi l’Ume ?

Pour commencer, on va parle du fruit de l’Ume. Ce fruit qui est un agrume, est à considérer comme la prune Japonaise. C’est un agrume mélangeant en saveurs prune, abricot et pruneaux. Tout comme le fruit de Yuzu, le fruit de l’Ume a de plus en plus la côte en France, notamment grâce à ses alcools qui sont les Umeshu.

Mais alors l’Umeshu c’est quoi ?

Rappelez-vous, le vrai nom d’un saké japonais est « NihonShu » : « Nihon » pour Japon et « Shu » pour Alcool. Le terme Umeshu est assez similaire du coup : « Ume » pour le fruit japonais qu’on peut considérer comme de la prune, et « Shu » pour « Alcool ».

Partant de ce principe, il existe plusieurs types d’Umeshu au Japon, d’alcool avec de la prune japonaise :

  • Le premier qui est souvent le plus connu est la liqueur d’Ume. Aussi appelée Umeshu, c’est un alcool élaboré avec du Shochu (alcool de distillerie de patate douce ou de riz). C’est ce qu’on retrouve le plus en France, servis dans les restaurants japonais dans un verre à cocktail ou whisky, avec des glaçons. Très apprécié des Français, cet alcool est facile à consommer et présente des saveurs moins importantes que l’Umeshu élaboré avec du saké japonais
  • Le deuxième, moins connu mais de plus ne plus présent, est du saké japonais macéré avec de l’Ume. Notre Chikusen Umeshu est de cette catégorie.  La différence est importante, le saké japonais est un alcool issu de la fermentation de riz. Les Umeshu à base de saké japonais ont la particularité d’avoir un goût du fruit bien plus présent. Souvent nous pouvons les consommer à différentes températures que ça soit de frais à chauffé au bain marie. J’y trouve donc un potentiel gustatif  bien plus intéressant et un panel de possibilité plus ludique et passionnant.

La question qu’on est en droit de se poser : pourquoi les 2 alcools ont le même nom ? C’est simple les brasseurs eux-mêmes les appellent par le même nom.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Derniers articles :

La renaissance du junmai

La renaissance du Junmai ?

Le « Junmai » (signifie saké pur), saké fabriqué exclusivement à partir de riz, de koji, de levures et d’eau, est un type de saké

fr_FR

PAS ENCORE INSCRIT ?

Créez votre compte et bénéficiez de

-5%

Sur votre première commande !*

* Un code promo vous sera envoyé avec le mail de confirmation.

Vous en voulez plus ?

-5%

À partir de 2 Sakés !

-10%

À partir de 3 Sakés !

-15%

À partir de 4 Sakés !