0 0,00

What is Yuzu?

Yuzu : définition, histoire, bienfaits et consommation

Pour la petite histoire, le Yuzu est un fruit originaire d’Asie, plus précisément de Chine et du Tibet. Ce n’est qu’à partir de l’année 618, que le Yuzu est arrivé au Japon et en Corée. Par la suite, la consommation et la production de Yuzu s’est centralisée dans ces deux pays et s’y est développé depuis plusieurs millénaires maintenant. Ce fruit est désormais ancré dans différents usages au sein des cultures culinaires japonaise et coréenne.

Qu’est-ce que le yuzu ?

Ce fruit est à mi-chemin entre la mandarine sauvage et le citron d’Ichang. S’il provient initialement de Tibet et de Chine, le yuzu que l’on trouve actuellement est essentiellement du yuzu japonais. L’arbre à yuzu porte le même nom que son fruit et est souvent surnommé « le citronnier japonais ». Le pays du Soleil Levant en est maintenant le principal producteur et consommateur. Cet agrume se caractérise par un peau jaune, épaisse et légèrement bosselée.

Le yuzu a fait son apparition en France depuis peu de temps à travers différentes recettes asiatiques qui se sont exportées, ou à travers des recettes occidentales revisitées. Le goût légèrement acidulé à mi-chemin entre citron, mandarine et pamplemousse et les bienfaits du yuzu en font un fruit et un jus frais de plus en plus plébiscités.

Quels sont les bienfaits du yuzu ?

Le Yuzu possède de nombreux bienfaits pour l’organisme. Comportant beaucoup d’eau, il se positionne comme un très bon fruit hydratant.

Tout d’abord, ce fruit contribue pleinement au renforcement du système immunitaire notamment grâce à sa concentration en vitamine C. Un yuzu en comporte environ trois fois plus qu’une orange ! Or, il se trouve que c’est cette vitamine C qui contribue à la défense des cellules immunitaires, permet de renforcer l’organisme et d’accélérer la cicatrisation de plaies via son pouvoir anti-inflammatoire. Autre point fort : avec sa forte concentration en vitamine C, le yuzu apporte pour autre bienfait d’exercer un effet anti-oxydant, aidant à la prévention de certaines maladies.

Autre apport nutritif de cet agrume asiatique : les flavonoïdes. Il s’agit de molécules bénéfiques par exemple pour limiter les risques cardiaques ou encore améliorer la santé de vos cheveux (en consolidant la perméabilité des capillaires). Le très célèbre régime méditerranéen préconise des aliments riches en flavonoïdes. Pourquoi ne pas y apporter une touche d’exotisme oriental avec un peu de yuzu japonais ?

Ensuite, en consommant du yuzu, l’absorption du fer et du calcium par l’organisme est grandement améliorée, ce qui permettra de lutter contre la fatigue. Cette dernière est parfois causée par un manque de fer ou une mauvaise absorption de celui-ci. Manger du yuzu ou des aliments à base de yuzu japonais apporte donc cet autre bienfait pour la santé !

Les nombreuses vertus du yuzu ne s’arrêtent pas là, et son usage se répand ailleurs qu’en cuisine avec par exemple des masques pour le visage ou des huiles essentielles à base de yuzu.

Comment consommer le yuzu ?

Contrairement à l’orange, au pamplemousse ou à la mandarine, cet agrume japonais ne se consomme pas vraiment tel quel. On va plutôt l’employer en cuisine en tant que condiment. Citons par exemple le yuzukoshô, condiment préparé à base de zestes de yuzu et de piment, et qui accompagnera à merveille les sashimis. Le goût fruité du yuzu, acide mais aux notes florales le rend très apprécié dans des plats à base de poisson ou fruits de mer mais aussi certaines préparations de viande. On va pouvoir intégrer le yuzu japonais dans les sauces accompagnant ce type de mets. Il pourra aussi remplacer le citron : vous pourrez ainsi verser un filet de yuzu sur un poulet préparé en papillote, un régal !

Ce fruit japonais du yuzu peut également être utilisé dans la conception d’une grande variété de desserts et préparations sucrées. Les grands chefs sont de plus en plus nombreux à proposer des macarons à base de yuzu par exemple. On peut aussi apprécier la saveur de cet agrume exotique pour accompagner un fromage blanc frais, sous forme de glace ou encore en confiture.

De plus en plus prisé, ce petit agrume japonais aux notes de citron vert, de pamplemousse et de mandarine se marie donc très bien avec différents plats (japonais ou non). Le zeste de yuzu se congèle sans problèmes, ce qui en facilite l’usage culinaire, quel qu’il soit.

Ce fruit peut également le déguster sous forme de boissons, ce que je vous propose de découvrir plus en détails.

Les boissons à base de yuzu japonais

 

Là encore, les usages du yuzu japonais sont multiples ! Vous pourrez déguster des boissons fruitées à base de yuzu avec ou sans alcool, ou bien chaudes ou froides.
Le comptoir Inari propose par exemple le SanSu élaboré à base de poire et de yuzu. Il s’agit d’une boisson non alcoolisée à consommer telle qu’elle ou à intégrer dans un cocktail de votre choix.

La marque Sansu sélectionne essentiellement du Yuzu de la plus haute qualité cultivé en Corée et au Japon. Ses boissons sont sans édulcorants, ni conservateur. Elles peuvent être consommées en bouteille ou en cocktail, et ravira les papilles des personnes qui ne souhaitent pas ou ne consomment pas d’alcool lors de vos repas et soirées !

Pour des boissons alcoolisées, n’hésitez-pas à consulter notre saké à base de yuzu. L’alliance entre amertume et acidité du yuzu japonais se marie parfaitement avec les boissons distillées telles que le saké. Raffiné et rafraîchissant, le saké Junmai au yuzu du comptoir Inari conviendra aussi bien aux dégustations qu’aux préparations de vos pâtisseries !

Enfin, si vous êtes adeptes de boissons chaudes, sachez que le yuzu peut également se boire chaud sous forme d’infusions, de thé ou venir en agrémenter une tasse. Une tranche de yuzu pourra par ailleurs parfumer une bière ou autre type d’alcool en y apportant sa note fruitée subtilement acide.

Le fruit de yuzu est donc parfait pour apporter une touche de gourmandise asiatique à vos plats, desserts ou breuvage, tout en apportant également différents bienfaits pour votre organisme.

yuzu

Share :

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Last articles :

Alcool japonais

Japanese Alcohols

Sur Le Comptoir Inari, on parle régulièrement de saké japonais. Mais ce n’est pas l’unique alcool que nous pouvons trouver au Japon. D’ailleurs ce n’est

vin japon

Wine & Japan

Si quand on parle de Japon on pense principalement au saké japonais dit « nihonshu », ou encore au whisky japonais qui a une excellente notoriété aujourd’hui ;

Understanding Japanese Sake

Je sais qu’il n’est jamais facile d’appréhender et de comprendre une boisson dont les termes sont majoritairement dans une langue étrangère. Comme le saké est

saké japonais et umami

Japanese sake and umami

Dans le domaine de la gastronomie et des accords mets-saké, on entend de plus en plus parler de « Umami ». Mais finalement à quoi correspond ce

en_GB
0
Your Cart
Votre panier est vide.Retourner à la boutique
Calculate Shipping
Apply Coupon