fbpx

Cuisiner avec du saké

Si le saké constitue une excellente boisson à déguster avec un bon repas, ou seul, il peut aussi s’employer pour concocter différents plats, avec ou sans cuisson. Attention, ne pas confondre cet alcool de riz avec le digestif servi dans certains restaurants qui peut parfois être de l’eau de vie distillée !
Alors, comment cuisiner avec du saké ? Quels types de recettes peut-on préparer, avec quels autres produits, et comment utiliser le saké pour préparer de quoi vous régaler ?

Le saké en cuisine japonaise

Sans surprise, cet alcool de riz est particulièrement répandu dans les recettes japonaises. On l’accompagne d’ailleurs souvent de sauce soja et de mirin, deux autres ingrédients fréquents pour les plats nippons. Le mirin est d’ailleurs lui aussi une autre catégorie de saké, mais au goût sucré, très pratique pour caraméliser les plats.
Mais revenons-en à nos moutons, ou plutôt notre nihonshu !

Quelques exemples d’utilisation du saké pour cuisiner :

Le risotto japonais : le riz étant l’ingrédient phare du Japon, il est peu surprenant que nos lointains voisins nippons concoctent ce plat ! A la différence du risotto que nous connaissons en France ou en Italie, celui-ci utilise du miso et, bien sûr, du saké (à la place du vin blanc). Pour 4 personnes, on comptera ainsi 300g de riz et 10cl de saké (soit l’équivalent d’une tasse à café ou 6 cuillères à soupe). Si cette quantité semble élevée, pas de panique car une partie du saké va s’évaporer du fait d’être cuisiné dans un plat chaud. On le versera après avoir fait revenir le riz.
Découvrir la recette complète du risotto japonais avec du saké sur laurekie

Les nouilles aux crevettes à la japonaise : pour 4 personnes, on va prévoir 4 cuillères à soupes de saké. On utilisera également comme autre ingrédient typiquement japonais du wasabi pour relever légèrement le goût. Un plat simple à préparer, idéal si vous avez davantage envie de pâtes que de riz. On accompagnera ces nouilles de bons petits légumes comme des carottes ou des petits pois.
Découvrir la recette complète de nouilles aux crevettes à la japonaise sur aprendresansfaim

Les haricots verts à la sauce teriyaki : recette idéale pour les végétariens, on va là aussi combiner notre saké avec du mirin et de la sauce soja. En termes de quantité, comptez 6 cuillères à soupe de saké pour 4 personnes, soit deux fois moins que pour le risotto japonais. La sauce teriyaki est l’une des sauces les plus consommées au Japon. En plus d’être délicieux, cet assaisonnement se marie en effet avec toutes sortes de mets (viandes, poissons ou légumes). Pour notre recette de haricots, cette sauce va permettre un succulent arôme sucré-salé sans en faire un plat trop gras.
Découvrir la recette complète des haricots à la sauce teriyaki à base de saké sur lechameaubleu

Cuisiner avec du saké pour d’autres plats salés

La cuisine au saké ne se limite pas aux plats japonais ; voici une petite sélection d’autres recettes à concocter avec cet alcool de riz.

Le wok de poulet au saké  : si vous êtes amateur de viande et disposez d’un wok dans votre cuisine, voici une recette qui va vous plaire ! Ici, le saké va nous servir à déglacer le plat, c’est-à-dire verser l’alcool de riz pour récupérer les sucs au fond du récipient (ici, le wok) et obtenir un jus riche en saveurs pour accompagner votre plat !
Découvrir la recette complète du poulet au saké sur cuisineza

Les coquilles Saint Jacques aux huîtres et au saké : ces fruits de mer très appréciés peuvent tout à fait intégrer le saké dans sa préparation. On va pour ce plat aussi donner une touche sucrée-salée en intégrant une cuillère à soupe de miel avec 8 cl de saké (5 cuillères à soupe environ). On utilisera autant d’huîtres que de Saint-Jacques pour une préparation pour 4 personnes. Le saké sera quant à lui mélangé au miel. Un plat idéal pour une entrée à la fois copieuse et raffinée !
Découvrir la recette complète des Saint Jacques au saké et miel sur jackie-cuisine

 

Desserts à base de saké

Tout comme le fruit de yuzu, vous pourrez utiliser le saké en cuisine pour préparer toutes sortes de bons desserts. Chez le comptoir Inari, nous vous proposons d’ailleurs un saké saveur yuzu, Junmai à la saveur unique et rafraîchissante. Cet alcool de riz sera plutôt consommé en apéritif, bien que certains desserts l’intègrent à leur préparation (voir plus bas).
Alors, quels desserts préparer avec du saké ? Quelques idées :

Dessert fruits rouges et granité saké : envie de fraîcheur avec un dessert fruité ? Ce dessert simple alliera la saveur du saké (10 cl pour 4 personnes) aux framboises, fraises, myrtilles et cerises noires. Parfait en période estivale où l’on préfère les desserts froids et légers.
Le saké sera utilisé pour préparer un granité en mixant avec les 10cl environ 200g de framboises fraîches. Ce granité préalablement rafraîchi viendra accompagner une assiette de fruits rouges (50g). Pour encore plus de saveurs nippones, on pourra incorporer une feuille de mochi sur les fruits.
Découvrir la recette complète sur elle.fr

Baba au saké et fruits exotiques : autre recette fruitée et plus gourmande, celle du baba au saké. Notre boisson japonaise va remplacer le rhum, pour un mélange exotique qui saura vous régaler. Ce gâteau s’accompagnera en effet d’un minestrone de fruits composé de mangue, de kiwi et de fruits de la passion. Le saké va quant à lui être employé pour cuisiner ce dessert pour préparer le sirop du baba qui viendra arroser ce délicieux gâteau.
Découvrir la recette complète du baba au saké sur nutrissime

Gâteau matcha, pistaches, chocolat blanc et gelée au saké : un dessert qui ravira les plus gourmand(e)s d’entre nous ! Nous parlions de saké au yuzu un peu plus haut, cela tombe bien, voici un exemple de dessert dans lequel intégrer ce type de saké justement (12cl soit 8 cuillères à soupe). Il sera intégré dès le début de la recette, en étant porté à ébullition avec du sucre et de la crème. On en fera alors une gelée qui recouvrera ce délicieux gâteau avant de servir.
Découvrir la recette complète de ce gâteau gourmand sur hagengrote

 

Ainsi, le saké, en plus d’être dégusté en début, fin ou tout au long d’un repas, peut aussi être utilisé pour différentes recettes.

Cuisiner avec du saké apportera une touche nippone à vos plats, en relèvera le goût, et conviendra aussi bien aux mets salés que sucrés ! De quoi vous régaler chez vous, ou dans un restaurant japonais par exemple.

Cuisine au saké

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Derniers articles :

Le Vin & Le Japon

Si quand on parle de Japon on pense principalement au saké japonais dit « nihonshu », ou encore au whisky japonais qui a une excellente notoriété aujourd’hui ; on ne s’imagine pas que

Comprendre le saké japonais

Je sais qu’il n’est jamais facile d’appréhender et de comprendre une boisson dont les termes sont majoritairement dans une langue étrangère. Comme le saké est monde complexe et mystérieux avec

saké japonais et umami

Saké japonais et umami

Dans le domaine de la gastronomie et des accords mets-saké, on entend de plus en plus parler de « Umami ». Mais finalement à quoi correspond ce terme et en quoi il

fr_FR